Les diminutifs en Espagnol

L’espagnol est une langue très riche et variée qui possède une grande quantité de diminutifs, utilisés dans tout le pays pour certains et seulement dans quelques régions pour d’autres. Aujourd’hui nous allons voir quelques uns d’entre eux, leur utilisation et l’impact qu’ils ont sur les mots auxquels on les ajoute.

Mais avant tout il est important de savoir que l’utilisation des diminutifs en français n’a pas grand chose à voir avec celle de l’espagnol. En français chaque mot a son diminutif et celui-ci ne change pas en fonction de la région ou de la connotation que l’on veut lui donner, les diminutifs ne sont utilisés que pour donner une idée de petitesse.

Diminutifs utilisés partout en Espagne

-ito/-ita

Ces diminutifs servent à renforcer l’impact du mot ou à y apporter une touche affectueuse. Ce sont les plus utilisés en Espagnol, et ils peuvent l’être avec des mots de plusieurs catégories:

Les noms

  • la plaza (la place) / la plazita
  • el perro (le chien) / el perrito

Les adjectifs

  • pequeño (petit) / pequeñito
  • bajo (petit) / bajito

Les adverbes

  • cerca (près) / cerquita
  • despacio (lentement) / despacito

Participe passé

  • candasa (fatiguée) / cansadita
  • callado (silencieux) / calladito

Attention, quand le mot se termine par N ou R, le suffixe devient -cito/-cita: el calor (la chaleur) / el calorcito.

Il est aussi possible d’utiliser ces diminutifs avec des noms propres tels que Carmencita ou encore Juanito.

-uelo/-uela

Ces diminutifs servent à diminuer la valeur de la chose ou de la personne dont on parle, et comme pour les diminutifs -ito et -ita, lorsque le mot se termine par N ou R on rajoute une consomne avant le suffixe, et celui-ci devient -zuelo ou -zuela:

  • Una mujer (une femme) / una mujerzuela (une femme avec peu d’estime de soi)
  • Un joven (un jeune) / un jovenzuelo (un gamin)

-ucho/-ucha

Ceux-ci sont utilisés pour donner une connotation vraiment péjorative au mot auquel ils sont ajoutés, peu importe le mot auquel on les ajoute:

  • Una casa (une maison) / una casucha (un taudis)
  • un médico (un médecin) / un medicucho (un charlatan)

Diminutifs utilisés dans certaines régions

-ico/-ica

Ces suffixent s’utilisent de la même façon que -ito et -ita, leur usage ne dépend que de la région. Ils sont principalement entendu dans les régions de Murcia et Navarre, en Andalousie et en Aragon:

  • Un beso (un bisous) / Un besico (un petit bisous)
  • Un niño (un enfant) / Un niñico (un bout de chou)

-ín/-ina

Eux aussi s’utilisent de la même façon que -ito/-ita mais accentuent vraiment sur le côté affectueux. En Asturies, Castille et Leon ou Extrémadoure on va avoir tendance à dire “pequeñina” et non “pequeñita“.

-illo/-illa

Principalement utilisés en Andalousie, leur particularité est qu’ils peuvent influer de manière positive sur certains mots et négative sur d’autres.

Dans le cas de chica (fille) et chiquilla (fillette), le diminutif sert à apporter une touche affectueuse au mot. Alors que pour mujer (femme) et mujercilla (trainée), le diminutif a une connotation très péjorative.

Cet article vous a plu? Vous avez encore des doutes ou peut-être même des choses à rajouter? N’hésitez pas à nous en faire part dans un commentaire!