Voyager sans dépenser beaucoup d’argent

Faire le tour du monde sans dépenser des mille et des cents ? Oui, c’est possible ! Le tout est de savoir chercher la bonne opportunité et de la saisir en temps voulu. Bien évidemment, il faut un minimum d’organisation et aussi savoir faire des concessions pour voyager sans trop dépenser, on va donc mettre de côté la notion de confort “comme à la maison” et se préparer pour un voyage qui pourrait s’avérer éprouvant à certaines occasions.

Avant de partir

Ce qui va coûter le plus cher ? Le transport. Parce que malheureusement on a pas trouver de moyen de faire du stop pour traverser les mers et océans, et que le concept de coavionnage n’a pas encore vu le jour. Il faudra donc se renseigner sur quel moyen de transport choisir selon la destination et se rabattre sur les avions, trains et autres bus, low cost de préférence (sauf dans les pays dangereux, où on préfèrera payer un peu plus pour sa sécurité).

Si vous n’avez qu’un petit budget et voulez voyager un certain temps, pensez à chercher du travail sur place. Il ne s’agira pas de trouver le métier de votre vie, bien payé, avec des horaires sympas et des conditions de travail idéales. Non, si vous cherchez à voyager, il va plutot falloir miser sur des jobs saisonniers (serveur, barman, au pair, ouvrier agricole, guide touristique…) qui ne requièrent pas forcément d’expérience. Attention, personne n’a dit que c’était facile, il faudra évidemment y mettre du sien, montrer que vous êtes motivé et ne pas avoir peur de travailler à des horaires peu commodes. Vous vous ferez assez d’argent pour couvrir vos dépenses sur place et voyager sans dépenser beaucoup d’argent, et surtout sans toucher à vos économies.

“En voyage, comme dans le reste de la vie, ce long voyage, le plaisir, paie l’énergie.”
– Paul Guth

Ceci-dit, ces dernières années une nouvelle forme d’économie a vu le jour: l’économie du partage (sharing economy). Elle consiste simplement en un échange de services, biens, argent, main d’oeuvre, etc. Et cela s’averre assez bien venu dans notre cas de figure. L’option idéale pour voyager à moindre coût, c’est d’échanger votre main d’oeuvre contre un logement et de la nourriture. Divers sites internet répertorient des annonces de particuliers ou professionnels qui offrent logement et nourriture contre un maximum de 25 heures de travail par semaine. Vous n’avez donc plus de frais sur place, et disposez de beaucoup de temps libre pour visiter les environs et faire connaissance avec des locaux ou des voyageur qui, comme vous, sont motivés par l’envie de voyager.

Si vous voulez juste voyager, avez de quoi vous payer à manger, mais êtes un peu restreints au niveau du budget logement, vous pouvez aussi consulter des sites de couchsurfing. Ce sont en fait des particuliers qui proposent gratuitement une chambre ou un canapé dans leur salon pour plusieurs jours. Vous économisez donc tous les frais liés au logement et rencontrez des gens très ouverts d’esprit qui ont l’habitude des voyageurs et qui vous feront découvrir la culture locale, et partageront avec vous leurs meilleurs tuyaux sur les supermarchés pas cher et autres bon plans intéressants.

Quelques sites qui pourront vous être utiles

  • Blablacar : site de covoiturage (partout en Europe et dans certains pays hors-Europe).
  • Airbnb : location bon marché de chambre ou appartement auprès d’un particulier (dans le monde entier).
  • Couchsurfing : hébergement temporaire et gratuit chez l’habitant.
  • Eatwith : partager des repas de qualité et bon marché, chez l’habitant.
  • Workaway : travailler comme volontaire pour des particuliers ou entreprises touristiques, contre logement et repas.
  • Helpx : même principe que workaway.
  • Wooff : travailler comme volontaire dans des fermes organiques, contre logement et repas.

 

voyager

 

Quelques astuces de voyage

Voyager léger

Important si vous comptez bouger sur place et si vous ne voulez pas payer de surplus de bagage à l’aéroport. Si vous avez décidé de partir 6 mois c’est une autre affaire, mais si vous ne partez que quelques semaines, ne prenez que le strict nécessaire. L’idéal est de prendre un gros (et bon) sac à dos dans lequel toutes vos affaires pourraient contenir.

Le stop

Le moyen de transport gratuit par excellence ! Peu d’entre nous sont capables de rester plusieurs minutes, voire heures, à tendre le pouce à chaque voiture qui passe et essuyez les refus. Pourtant, cette méthode vieille comme le monde fonctionne à merveille, et de mieux en mieux. Pourquoi ? Parce que les mentalités ont évoluées et que le nombre de voitures sur les routes à aussi énormément augmenté. Il ne faudra pas s’amuser à faire du stop dans des conditions dangereuses, et toujours bien tenir vos proches au courant quand vous faites ce genre de démarche. Petite astuce: écrivez votre destination sur un papier/carton, les gens s’arrêteront plus facilement s’ils savent où vous voulez aller.

Dortoirs peuplés

Si vous avez décidé d’écumer les auberges de jeunesse – où il faut reconnaître que l’ambiance est fort agréable et les prix corrects – optez pour un lit dans un grand dortoir. Ils peuvent aller de 4 à 24 lits (parfois plus), sont toujours moins cher, et si vous voyagez seul, vous pouvez être sûr que c’est comme ça que vous aurez le plus de chance de rencontrer du monde.

Aller/retour

Une fois que vous avez un point de départ et de retour concret en tête ainsi qu’une date, vérifiez les voyages aller/retour, plutôt que d’acheter un aller par ci et un retour par là. Souvent, les compagnies aériennes, ferrovières ou routières font des tarifs plus intéressants pour l’achat d’un aller/retour, et surtout vous ne serez pas taxer à deux reprises, ce qui peut représenter une certaine somme.

Promotions et réductions

Soyez à l’affut de toutes les offres du marché ! Un site plus qu’intéressant pour ce genre d’aubaine est voyagepirates.com, ce site vous propose les meilleurs bons plans dans le monde entier en partance de plusieurs aéroports et gares en France. Vous pourrez y trouver des vols, des séjours complets, des codes promos, bref il y a de tout ! Existe aussi en partance de l’Allemagne, l’Espagne, l’Angleterre, les États-Unis et bien d’autres pays.

Activités gratuites

Il ne faut pas hésiter à vous renseigner sur les activités gratuites qui s’offrent à vous sur place, que ce soit en ville, en mer ou à la montagne, vous trouverez toujours quelque chose à faire sans avoir à débourser un centime. Le must: les “free walking tours”, généralement organisés par des jeunes locaux (ou non) qui adorent la ville où ils vivent et vous feront part de plein de petites anecdotes sympathiques en plus de faits historiques et culturels sur la destination.

Hors saison

On est bien d’accord, il n’est pas donné à tout le monde de pouvoir partir hors saison, mais si vous pouvez, vous ne serez pas déçu du voyage ! Vous trouverez pratiquement tout à moitié prix pour plusieurs destinations. Attention à bien vérifier les saisons touristiques du pays de destination si vous partez à l’étranger, parce que saison creuse chez vous ne veut pas forcément dire saison creuse dans un autre pays et surtout si vous changez de continent.

Éviter le centre ville

Si vous n’avez pas peur de marcher un peu ou de prendre les transports en commun pour venir jusqu’au centre ville, choisissez un logement un peu excentré au lieu d’un hotel en plein centre. Parfois, en étant seulement à 5 min du centre vous pouvez économiser jusqu’à des dizaines d’euros par nuit.

Cuisiner

En optant pour un logement chez l’habitant ou pour une auberge, vous aurez normalement accès à une cuisine (et peut-être même à un petit déjeuner inclus), ce qui vous permet de cuisiner vos propre repas plutôt que de manger à l’extérieur tous les jours. Le budget nourriture est souvent ce qui coûte le plus cher une fois sur place, donc en choisissant d’aller faire vos courses au supermarché du coin, vous pouvez cuisiner local tout en dépensant moins d’argent.

Les produits locaux

La chose à faire quand on va faire ses courses dans un supermarché ou prendre une bière dans un bar, c’est de pencher pour le produit local, celui qui n’est pas importé et donc moins cher. En plus de découvrir de nouveaux aliments et brevages, vous caressez votre porte-monnaie dans le sens du poil. Attention toutefois à ne pas tester des produits que vous jugez un peu trop durs pour votre estomac, on ne voudrait pas que vous attrapiez une méchante tourista qui pourrait gâcher une partie de votre voyage.

Étudiant ? Profitez-en !

Vous détenez cet objet magique dont tout le monde rêve ? Ne l’oubliez surtout pas chez vous, votre carte étudiant sera votre alliée la plus fidèle pendant ce voyage. Elle vous permettra d’entrer dans des lieux culturels moins cher (ou gratuitement), parfois de manger moins cher, d’assister à des spectacles ou concerts à des tarifs abordables, bref… Ne vous privez pas de tant de bons plans, embarquez-la ! D’ailleurs, si vous n’avez encore jamais fait la demande, vous pouvez en tant qu’étudiant demander une carte ISIC (démarche très simple), qui vous offre plein de réductions sur vos voyages et autres activités.


Vous aussi vous avez quelques astuces pour voyager sans dépenser beaucoup d’argent ? Dites nous en plus dans un commentaire et n’hésitez pas à partager l’article avec vos amis globetrotters !