Bonjour en espagnol

Vous avez rencontré un hispanophone ou avez décidé d’aller passer un séjour dans un pays hispanophone et voulez apprendre à dire bonjour en espagnol ? Alors vous êtes au bon endroit. Dans cette rubrique nous verrons quelles sont les différentes manières de dire bonjour en espagnol, que ce soit par les mots ou les gestes, selon les personnes que vous avez en face de vous et la relation que vous avez avec celles-ci.

Comment dire bonjour en espagnol

Tout d’abord il est important de noter qu’en Espagne et en Amérique Latine, les rapports entre les gens sont beaucoup plus informels que ceux que l’on peut avoir en France par exemple. Le tutoiement est instauré beaucoup plus rapidement et parfois automatiquement entre les gens. En France on va avoir tendance à toujours (ou presque) vouvoyer au premier abord, pour plus tard en venir au tutoiement, si on y vient. Ne vous étonnez donc pas si les gens s’adressent à vous en utilisant “tú” dès la première rencontre, cela ne doit en aucun cas vous offenser, au contraire. Il peut d’ailleurs être intéressant pour vous d’étudier le tutoiement et le vouvoiement en espagnol pour vous faire une idée sur la question.

Commençons par une vidéo de Maria, française d’origine espagnole, qui nous fait part des manières les plus communes de saluer en espagnol (notamment en Espagne).

Hola

Comme vous avez pu le voir dans la vidéo, hola est la manière la plus répandue de dire bonjour en espagnol, que ce soit en Amérique Latine, en Espagne ou dans tout autre pays hispanophone. C’est l’équivalent de notre salut français. Cette façon de saluer est considérée comme plutôt informelle, mais elle est désormais utilisée entre tout type de personne. Bien sûr, dans des relations professionnelles ou dans une situation très formelle, on commencera généralement par buenos días (bonjour), mais si on est amené à revoir cette personne, on pourra bientôt lui dire “hola” sans que cela ne paraîsse maladroit.

Pour une connotation encore plus informelle et “mignonne”, on peut également dire “holis”. Il est assez rare d’entendre cette expression de la bouche d’un homme, sauf s’il s’adresse à un enfant, sinon on aura plus tendance à l’entendre de la bouche d’une femme.

Buenos días

Cette expression est l’équivalent de notre bonjour français, mais ne s’utilise que le matin, et non l’après-midi, comme on pourrait le faire dans les pays francophones. C’est une manière plutôt formelle de saluer, mais il peut arriver que des amis se saluent en utilisant cette expression, quand ils se voient le matin de bonne heure par exemple.

Une variante de buenos días est buen día. Elle est identique à la première et peut être employée dans le même contexte que celle-ci, l’unique différence est d’ordre grammatical, elle apparaît au singulier.

Buenas tardes / noches

Similaires à buenos días, ces deux expressions correspondent à des salutations selon le moment de la journée où on les utilise. On emploiera buenas tardes entre 14h et 18h, et buenas noches de 18h jusqu’au levé du jour. Cette façon de saluer est également considérée comme formelle, mais peut être employée dans un contexte plus informel. Ces expressions peuvent aussi être utilisées pour dire au revoir en espagnol.

Muy buenas

Celle-ci est une variante des 3 expressions précédentes, ce qui change est qu’on enlève la deuxième partie de l’expression donnant une information sur le moment de la journée, et on ajoute muy devant. L’équivalent français se rapprochant le plus serait “bien le bonjour” ou “bien le bonsoir”. Comme on ne donne pas d’information sur le moment de la journée, on gardera toujours “buenas”. Même si on utilise cette expression le matin et que dans “buenos días” il y a un “o”, il faut juste la considérer comme un diminutif réunissant les trois expressions en une seule et pouvant être utilisé à n’importe quelle heure.

On peut également n’employer que buenas, qui a exactement la même fonction que toutes les expressions vues précédemment, mais qui a une connotation un peu plus informelle.

Encantado/a

À employer lorsqu’on fait la connaissance de quelqu’un, et à accorder en genre avec votre sexe et non celui de votre interlocuteur, à l’image du français. On dira encantado (enchanté) quand on est de sexe masculin et encantada (enchantée) quand on est de sexe féminin. Bien qu’en français la prononciation soit la même à l’oral, en espagnol il faudra bien faire attention à ne pas se tromper entre la terminaison en -o ou en -a.

Pour rajouter un degré de politesse à cette expression, on peut y ajouter “encantado/a de conocerte” (ravie de faire ta connaissance) ou encore “encantado/a de conocerlo/la” (ravie de faire votre connaissance). Ici, lorsque l’on utilise le vouvoiement, comme dans le deuxième exemple, on fera bien attention à l’accord en genre avec la personne qui se trouve en face de vous: -lo pour un homme, -la pour une femme.

Hey

Il est de plus en plus courant d’entendre des gens se saluer en se disant hey en Espagne et ailleurs, tout comme dans les pays francophones d’ailleurs. C’est un anglicisme de plus en plus commun dans le monde entier, et les hispanophones n’y ont pas coupé non plus ! Généralement il est suivi d’une expression servant à demander à votre interlocuteur comment il ou elle se sent, s’il a passé une bonne journée, etc.

¿Qué tal?

C’est la première chose que l’on dit quand on dit bonjour à quelqu’un, cela sert à demander à la personne si tout va bien, un peu comme “quoi de neuf ?” en français ou encore “what’s up?” en anglais. Parfois il peut arriver qu’une personne s’adresse à vous en vous demandant directement ¿Qué tal?, sans forcément vous avoir dit bonjour au préalable. Il est également possible que certaines personnes utilisent cette expression mais n’écoutent pas la réponse ou n’en attendent pas forcément, un peu comme lorsqu’on dit bonjour en disant “ça va ?” dans les pays francophones, il n’est pas rare de se prendre un joli vent lorsque l’on répond “oui et toi ?”.

Ceci étant dit, certaines personnes vous poseront la question en attendant une réponse de votre part, et pour cette question il existe plusieurs types de réponses possibles:

  • (muy) bien, ¿y tú? – (très) bien et toi ?
  • Todo bien, ¿y tú? – Tout va bien, et toi ?
  • Pues nada, ¿y tú qué tal? – Rien de spécial, et toi ?

Vous pouvez évidemment enrichir votre réponse en racontant votre journée ou quelque chose qui s’est passé récemment et qui mérite la peine d’être raconté !

¿Qué hay?

Très similaire à l’expression précédente, “¿Qué hay? sert à demander à son interlocuteur ce qu’il a de nouveau à raconter, mais de façon un peu plus familière. À ne pas utiliser avec n’importe qui, cette expression est surtout utilisée par les jeunes et entre jeunes. Cette expression est très utilisée en Espagne ainsi qu’au Mexique.

¿Como andas?

Littéralement “Comment marches-tu?”, cette expression est également utilisée pour demander à son interlocuteur comment il va. Le verbe andar, qui signifie marcher en français, est aussi utilisé comme synonyme du verbe aller, l’expression est donc quasiment identique à “Comment vas-tu?”.

Il est assez rare de l’entendre en Espagne, tandis qu’elle fait partie des expressions courantes en Amérique Latine, notamment en Argentine et en Uruguay. Elle n’est ni formelle, ni informelle, et peut être utilisée avec tout type de personne.

¿Qué onda?

Littéralement “¿Quelle onde?”, on retrouve beaucoup cette expression dans la bouche des mexicains et des argentins, qui s’en servent pour demander “Quoi de neuf ?”. Rien à voir avec le verbe andar cette fois-ci, onda signifie simplement onde, dans le sens de vibration ou ambiance. Elle est considérée comme familière et n’est pas toujours précédée d’un bonjour, un peu comme qué tal et qué hay.

Autres sujets